Archives de catégorie Création et développement

Qu’est-ce que le développement web ?

Dans le monde de l’informatique, un développeur web ou un analyste programmeur désigne un informaticien qui réalise des logiciels. Par la suite, il les met en œuvre via des langages de programmation. Au départ, il faut savoir qu’un ordinateur fonctionne avec des suites de 0 ou de 1. Afin de communiquer avec les ordinateurs, les fameux langages de programmation ont été créés. Un des rôles du développeur serait donc d’écrire des programmes, à travers des langages de programmation que devront exécuter les ordinateurs. Le développeur établit un lien entre les demandes du client et les tâches réalisées par l’ordinateur. Aussi, les instructions seront placées sur Internet et exécutées sur des serveurs. Les langages de programmation utilisés sont le HTML, le CSS, le PHP, le JavaScript et autres.

Les étapes de développement d’un site Web

Aussi, le rôle du développeur ne se limite pas à écrire des programmes. Il commence par analyser la demande du client, pour proposer la solution la plus appropriée possible. Le développeur met en œuvre son expertise pour concevoir une solution qui soit efficace du point de vue technique, afin de répondre aux attentes du client. A titre d’exemple, si le client veut gérer lui-même le contenu de son site internet, le développeur peut lui proposer l’utilisation ou la création d’un CMS. Pour faire son travail, le développeur collabore avec les graphistes. Ces derniers élaborent les maquettes afin de définir, ce qu’il est possible et judicieux de faire.

Tester et déboguer le site Web

Quand la première phase de développement est finie, le développeur ou l’analyste programmeur va tester et déboguer le site internet. Cette phase est très essentielle car il s’assure que toutes les fonctionnalités demandées et voulues sont bien mises en place et marchent sans encombre. Aussi, le site internet doit s’afficher correctement quel que soit le support ou le terminal de navigation utilisé, impliquant la notion de responsive design. Enfin, pour mettre à disposition les meilleures solutions possibles, le développeur doit être à jour sur les dernières technologies employées. Dans la pratique, de nouvelles technologies sont susceptibles d’apporter des solutions là où le développeur pourrait être bloqué précédemment. C’est le travail de veille.

Qu’est-ce que le webdesign ?

Le webdesign est une phase essentielle de la création web. Il fait appel à des compétences variées (comme la programmation, l’ergonomie, l’interactivité et autres) et une bonne connaissance des contraintes techniques inhérentes à ce domaine. Ce sont, entre autres la diversité des terminaux web et de leurs affichages, l’accessibilité, les spécificités des différents langages et processus et autres. Le design d’un site s’affiche sous forme de maquette fonctionnelle ainsi que de spécifications techniques. Par la suite, celles-ci sont transformées, avec la maquette graphique, en lignes de code et images, pour s’afficher correctement dans un navigateur web.

Qu’est-ce que le graphisme ?

Le graphisme désigne une discipline qui crée, choisit et utilise des éléments graphiques. Ces derniers sont des dessins, des caractères typographiques, des photos, des couleurs… Tout cela permet d’élaborer un objet de communication ou de culture. Chacun de ces éléments a sa signification dans la conception du projet, en fonction des axes définis avec d’autres intervenants du domaine de la communication. Le graphisme ou le design permet de mettre en avant de l’information sous la forme de contenus visuels pour attirer, transmettre et faire comprendre cette information.

Qu’est-ce que le graphiste ?

Le métier de graphiste est un métier qui ne s’improvise pas. Il nécessite de 3 à 4 ans d’études selon la filière. Un bon graphiste a pour rôle de rendre une communication professionnelle plus crédible. Il crée un bon et beau logo, pour représenter sa personne et son activité. Le graphiste met à disposition la composition, l’équilibre des couleurs, le contraste, la notion d’espace, en utilisant du texte, une phrase, un mot ou un logo. Du point de vue visuel et au premier coup d’œil, un travail réalisé par un graphiste professionnel met en exergue la qualité. La différence saute aux yeux et reflète l’image de sa société. Souvent, un graphiste travaille en freelance. Plus flexible et libre, il définit lui-même son planning et peut travailler de chez lui. Le graphiste est à la base même de la définition des codes graphiques de la société. Il suit les tendances et chacun sait apporter une touche personnelle. Bref, le graphiste est au cœur même de la création.

La qualité de vie des seniors améliorée par le web

Portée sur la thématique « Les seniors et Internet », une récente étude du groupe marketing Web Digital Baby Boomer a révélé que 80 % des personnes âgées avaient une vie connectée. Si autrefois les personnes du troisième âge ne semblaient pas s’intéresser à Internet, ce n’est plus le cas pour huit retraités sur dix qui se servent du web de manière régulière.

Des seniors connectés et bien équipés

D’après ce sondage de la société Digital Baby Boomer, Internet contribue à l’amélioration de la qualité de vie des seniors. Et c’est surtout le cas en France où 80 % des personnes âgées de plus de cinquante ans aiment passer du temps sur Internet et s’adaptent facilement aux différents supports utilisés, que ce soit avec un ordinateur, une tablette numérique ou un Smartphone. Pour avoir constamment accès au web, 7 seniors sur 10 utilisent en simultanée un ordinateur et un Smartphone et s’adaptent très bien aux nouveautés d’Internet.

La tablette numérique, un support privilégié des quinquas du web

Pour se connecter à Internet, 82 % des personnes âgées privilégient la facilité d’utilisation de la tablette numérique, contre 77 % qui optent pour l’ordinateur et le Smartphone. À noter que l’étude n’a pas précisé si les seniors se servent de téléphone mobile standard ou de version simplifiée. Pour ce qui est de l’utilisation journalière d’Internet, les seniors sont devenus des adeptes réguliers du web, avec 70 % d’entre eux qui ont augmenté le temps passé sur Internet par rapport à leur vie d’il y a cinq ans. Et toujours d’après l’enquête, 40 % des seniors ont confirmé qu’ils auront toujours besoin d’Internet dans les cinq prochaines années à venir.

Et que font les seniors sur le web ?

D’après les explications de Yves Bozzi, cofondateur et dirigeant du groupe Digital Baby Boomer, « les plus de 50 ans sont entrés dans un cycle de modernisation accéléré et Internet fait partie intégrante de cette transformation. Pour répondre à leurs besoins de services, de prestations ou de produits spécifiques, Internet constitue la nouvelle fontaine de jouvence (ou le nouvel eldorado) et ils en sont satisfaits au quotidien ». De leur côté, les personnes âgées confirment que dans 69 % des cas, Internet leur sert pour surfer. Pour le reste du temps, ils se connectent pour les emails (50 %), les opérations bancaires en ligne (45 %), les réseaux sociaux (44 %), les informations ou les sites sportifs (31 %), les achats online (55 %). Les autres centres d’intérêt des seniors de 50 ans et plus qui utilisent internet sont les loisirs, les démarches administratives, les voyages, les transports et les domaines juridiques.